Tiny house : le design en tout petit

Tiny house : le design en tout petit

Vous avez sûrement déjà entendu parler de tiny house, cette petite maison mobile d’une vingtaine de mètres carrés maximum. Depuis quelques années, le phénomène prend de l’ampleur, porté par la vague écologique et la crise financière. Mouvement né aux Etats-Unis, plus qu’une maison, c’est un style de vie qui s’installe peu à peu en Europe.

Tiny house : qu’est-ce-que c’est ?

Une tiny house, littéralement « mini maison », est, comme son nom l’indique, une maison mais avec des caractéristiques spécifiques. Elle comporte bien-sûr des murs, un toit, un sol, et différents espaces : un espace de vie, de cuisine, de nuit, de bains et des rangements.

La différence avec une maison normale ? Sa taille, une tiny house mesure entre 10 et 40 mètres carrés. Cette caractéristique influe directement sur le mode de vie : en effet, la tiny house est conçue pour être fonctionnelle et confortable sans superflu afin de plus profiter de la vie et de l’extérieur !

Autre spécificité de la tiny house : sa mobilité ! Elles ne le sont pas toutes, certaines sont fixes, mais la plupart sont soit transportables soit mobiles. Cette dernière est installée sur une remorque et est ainsi déplaçable à volonté sans l’aide de professionnels.

tiny house bois
Tiny house en bois. Source ecobane.fr

Le choix d’un mode de vie

Au-delà d’une simple habitation, une tiny house rentre dans le cadre d’un mode de vie plutôt écolo. Les mini-maisons sont fabriquées en bois et/ou en matériaux éco-responsables, et respectent des critères environnementaux. Etant donné qu’elles sont plus petites et mobiles, elles ont un faible impact sur l’environnement en termes de fabrication et d’utilisation.

Les tiny houses sont écologiques mais aussi autonomes, elles consomment très peu d’énergie et peuvent même être équipées de panneaux solaires, de système de récupération d’eaux de pluie…

Les adeptes des tiny houses sont globalement à la recherche d’un mode de vie alternatif, qui se rapproche plus de la nature en y passant plus de temps plutôt qu’à l’intérieur d’une maison.

tiny house intérieur
Un intérieur fonctionnel

Une tiny house pour plus de liberté

Fini le superflu, l’essentiel est conservé dans ce petit habitat économique puisqu’il faut compter entre 15 000 et 50 000 € en moyenne pour une tiny house. C’est donc bien moins cher qu’une habitation traditionnelle qui nécessite souvent un endettement sur plusieurs dizaines d’années.

De même, les taxes sur les habitats mobiles sont bien moins importantes que sur les maisons normales. La consommation énergétique aussi diminue avec une tiny house. Cette économie d’argent permet donc de le redistribuer dans d’autres activités !

tiny house baluchon
La tiny house Baluchon

En ce qui concerne la construction, vous pouvez soit faire appel à des spécialistes, soit vous tourner vers l’auto-construction pour encore plus de liberté. Cela coûtera probablement encore moins cher financièrement mais demandera un investissement humain important. Attention tout-de-même à respecter les normes, il faut être un bricoleur aguerri pour se lancer dans un tel projet sur-mesure !

Plus qu’une maison, c’est un véritable mode de vie que véhicule une tiny house. Une tendance importée des Etats-Unis qui ne cesse de séduire en France ! Et vous, vous êtes prêts à passer le cap ?

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *