Le chauffage au bois pour l’hiver

Le chauffage au bois pour l’hiver

Winter is coming ! Vous l’avez sûrement remarqué, l’automne est arrivé avec ses pluies et ses baisses de températures. On commence doucement à penser à réchauffer son intérieur avant les premiers gels de l’hiver. Il existe de nombreuses solutions de chauffage, et si on optait pour un chauffage au bois ?

Choisir son chauffage au bois

Il existe différents types de chauffage au bois. Le plus connu est évidemment la cheminée, où l’on distingue deux types : le foyer ouvert, le plus joli mais le moins efficace, et l’insert (ou foyer fermé) dont le rendement est bien meilleur et permet tout de même de profiter du confort d’une cheminée et de ses flammes réconfortantes.

Plus en vogue ces dernières années, le poêle à bois. Véritable élément de décoration, on en trouve aujourd’hui avec de nombreux matériaux, formes et couleurs différentes. Là aussi deux types existent : le poêle à granulés ou à bûches, chacun ayant ses avantages.

chauffage au bois cheminée
Une jolie cheminée design. Source travaux.com

Afin de faire le bon choix, vous devez tout d’abord évaluer vos besoins en chauffage, vos envies en matière de déco et également l’espace dont vous disposez ! Une cheminée s’intègrera bien dans une grande maison, un poêle quant à lui pourra convenir à des espaces plus restreints.

Les atouts du chauffage au bois

Le chauffage au bois a tout d’abord un critère écologique indéniable. En effet, ce type de chauffage n’émet pas de gaz à effet de serre contrairement à la plupart des autres solutions du marché (électrique, gaz, fioul…). Produit dans le cadre d’une gestion durable des forêts, le bois est une énergie renouvelable. Le chauffage au bois n’est cependant pas neutre, il peut émettre certaines particules responsables de la pollution atmosphérique, qui peuvent néanmoins être atténuées par une installation adaptée.

chauffage au bois meuble
Les bûches : un atout déco ! Source notreloft.com

Autre avantage non négligeable, le bois est le combustible le moins cher avec un coût pour les bûches de 4 centimes le kWh et 6 pour les granulés. Souvent issu de productions locales, il est peu couteux et permet donc des économies par rapport aux autres systèmes, le plus cher restant l’électrique (14 centimes le kWh). Seul inconvénient du bois : son stockage ! En effet il faut prévoir de l’espace pour stocker les bûches !

Enfin, l’atout du chauffage au bois que l’on retient essentiellement est l’ambiance chaleureuse. En matière de déco, une cheminée ou un poêle, qu’on le choisisse avec un design traditionnel ou moderne, apporte une plus-value de confort très appréciable en hiver. La vision des flammes dans l’âtre, cette lumière douce… Une véritable ambiance cocooning !

Installation et coût d’un chauffage au bois

Selon le type de chauffage au bois que vous choisirez, l’ampleur des travaux d’installation et leur coût seront assez variables.

La cheminée requiert des travaux assez importants. Il existe deux types de foyer : foyer ouvert ou insert. Bien que séduisant en termes de cocooning, le foyer ouvert est assez peu performant (10% de rendement de la chaleur) et polluant avec la fumée. L’insert a un rendement de 80%. Il faut compter entre 2000 et 7000 € pour son installation selon la performance de l’appareil et sa technologie (à bûches ou granulés) et entre 500 et 1000 € de plus pour son installation.

Le poêle à bois est depuis quelques années un atout déco tendance de l’hiver. Comme précisé précédemment, il y a deux types de poêles à bois : à bûches et à granulés. Quelques soit le type, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt à hauteur de 30% et d’une Prime Energie !

chauffage au bois poêle
Le poêle à bois s’intègre bien dans des décorations modernes ! Source Leroy Merlin

La poêle à bûches est moins couteux étant donné que le combustible est un peu moins cher, mais la manutention et le stockage du bois sont à prendre en compte.

Le poêle à granulés (ou pellets), est automatisé mais n’est donc pas autonome car il est relié au système électrique !

Enfin, le matériau de fabrication fera varier le prix : acier et fonte sont les plus courants, mais on trouve aussi des poêles en céramique, pierre ou faïence.

Voilà de quoi réfléchir avant de décider pour quel type de chauffage au bois vous allez optez cet hiver !

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *