Archives de
Auteur : Marie

Blogueuse passionnée par l'art de la maison et du jardin, je souhaite partager avec vous des conseils et astuces pour profiter pleinement des moments à vivre.
Une décoration d’Halloween originale

Une décoration d’Halloween originale

C’est parti, la première fête de l’année arrive demain soir : Halloween, la fête païenne des morts se fête le 31 octobre ! Si elle a pu être délaissée, c’est parce que les traditionnelles décorations avec du orange, du noir, des citrouilles et des toiles d’araignées commençaient à être usées. Aujourd’hui, de nouvelles tendances émergent pour une décoration d’Halloween originale !

Décoration d’Halloween pour la maison

La soirée d’Halloween se déroule chez vous ? C’est important d’avoir une décoration qui marquera les esprits et que vous ne retrouverez pas partout ! Vous devez commencez par choisir un thème qui innervera votre soirée : décoration, menu, costumes…

Voici quelques idées de thèmes originaux et chics à la fois :

  • un cabinet de curiosités : Si vous êtes familier du style Tim Burton et des natures mortes, ce thème devrait vous correspondre. Disposez des objets étranges comme des cadavres d’insectes sous cadre, des crânes sculptés, des roses rouges foncées séchées, des faux trophées d’animaux…
décoration d'Halloween cabinet curiosités
La déco cabinet de curiosités de laparenthesedeco.com
  • une déco Famille Addams : Famille emblématique du gothique et de l’esprit d’Halloween au quotidien. Choisissez des éléments chic tout en nuances de noir : des bougeoirs classiques surmontées de bougies noires, un miroir à l’encadrement baroque, des tapis ou rideaux en velours rouge sang…
déco halloween gothique
Une décoration gothique chic
  • inspiration Hollywood : Que ce soit plutôt du côté des monstres célèbres comme Frankenstein, Dracula, ou autre loup-garou, ou bien des ambiances angoissantes de films d’horreur, choisissez votre préféré et suivez ce fil ! Quelques accessoires, des photos encadrées du film ou du personnage, sa couleur reprise dans certains objets…
déco dracula halloween
Inspiration Dracula pour cette décoration

Les détails font la différence

Bien-sûr, ce qui fera réellement la différence entre une décoration d’Halloween classique et la vôtre, ce seront les détails. Pour transformer une déco traditionnelle en déco originale, inspirez vous des tendances actuelles :

  • Confectionnez des origamis de chauve-souris et de fantômes
  • Exit la traditionnelle citrouille : on creuse un ananas ! Véritable tendance Halloween 2016
  • Utilisez des plantes : des succulentes et autres cactus dans des cloches baroques ou des terrariums agrémentés de petits os.
  • Préparez une playlist musicale adaptée à votre thème pour plonger vos invités dans l’ambiance

Un menu accordé à votre décoration d’Halloween

Vous avez choisi un thème qui vous correspond et vous colle à la peau ? C’est parfait ! Ce sera d’autant plus facile de le prolonger dans l’assiette !

Par exemple, si votre thème tourne autour des zombies, un plat en trompe-l’œil représentant un cerveau fera sensation, âmes sensibles s’abstenir ! Si vous êtes plutôt gothique chic, choisissez de la vaisselles ornmentée et un vin rouge sang ! Cabinet de curiosité ? Faites le pari de cuisiner des insectes que vous servirez dans des assiettes à venin !

déco halloween tendance
Décorations d’Halloween tendances par Elle décor !

Revisitez la citrouille ! Star éternelle d’Halloween, cuisinez-la et servez la dans des petites citrouilles creusées. Pour la déco, repeignez-les en noir, blanc ou doré, disposez-les sur la table, utilisez des mini citrouilles pour indiquer les places de vos invités…

C’est parti ! Demain vous pourrez installer et peaufiner les détails de votre décoration d’Halloween pour une soirée réussie !

Tendance déco : les assiettes au mur

Tendance déco : les assiettes au mur

On a tous le souvenir de la décoration plus ou moins kitsch de chez nos grands-mères. Ces papiers peints ternes et fleuris, et surtout les assiettes au mur représentant des scènes rurales ou des natures mortes. Très longtemps associé à cette vision négative de mauvais goût en décoration, les assiettes au mur reviennent au goût du jour, bien-entendu revisitées.

Pourquoi succomber aux assiettes au mur

Effectivement, si cette tendance vieillotte a été reléguée au rang de mauvais goût, ce n’est pas pour rien me direz-vous. Pourtant, grâce aux créatifs d’aujourd’hui, les assiettes au mur sont revisitées et reprennent place dans nos intérieurs. Pour se défaire de cette réputation kitsch, on préfèrera la nouvelle appellation « Wall plates ».

assiettes au mur coco
The CoCo Wall Plates de l’artiste Paula Juchem chez Non Sans Raison

En porcelaine ou en faïence, la vaisselle s’accroche au mur de manière originale pour remplacer les cadres classiques. Si l’on a déjà vu d’autres objets accrochés ou des cadres vides, la véritable nouvelle tendance en matière d’originalité ce sont les assiettes !

assiettes au mur Non Sans Raison
The Eye Light Wall Plates et Free Bird de Non Sans Raison

Assiettes au mur : faire le bon choix

Il s’agit tout d’abord de trouver les bonnes assiettes qui correspondront à vos goûts et à votre décoration. Deux choix s’offrent à vous :

  • la tendance kitsch : Vous pouvez alors décider d’assumer pleinement et choisir des modèles très vintage qui pourront alors détonner dans une déco très moderne. Ou bien s’accorder avec d’autres objets vintage par petites touches pour créer une atmosphère singulière à la manière d’un cabinet de curiosités !
  • la tendance moderne : Depuis que les assiettes au mur refont surface, le designers se sont emparés de ce phénomène en les revisitant totalement. Vous pouvez choisir des modèles unis avec des dégradés ou camaïeux de couleurs. Ou choisir des dessins contemporains, géométriques, minimalistes… De nombreux créateurs rivalisent d’originalité.
assiettes au mur non sans raison
Le Barillet de l’artiste Akroe chez Non Sans Raison

Comment accrocher les assiettes au mur

Question pratique et néanmoins cruciale : comment fait-on pour accrocher les assiettes au mur ? Certaines assiettes fonctionnent avec des systèmes d’aimants à coller au mur et au dos de l’assiette. Sinon, la solution toute bête et classique : comme un cadre ! Différents systèmes de crochet existent et sont disponibles dans les grandes surfaces de bricolage dont certains invisibles !

assiettes au mur faïencerie
Le Pont de la Faïencerie Georges

Enfin, maintenant que vous avez fait votre choix d’assiettes au mur et que vous avez trouvé la fixation adéquate, il faut choisir l’endroit et la disposition ! En ce qui concerne la pièce de la maison, n’importe laquelle peut faire l’affaire, puisque les assiettes sont des éléments décoratifs au même titre que des cadres. L’important est qu’elles s’accordent avec le reste de la décoration. Quant à la disposition, cela dépend des motifs et couleurs choisies. Vous pouvez faire une petite composition, mélanger les tailles, ou les disposer symétriquement ou jouer avec les motifs du moment qu’il y a un fil conducteur cohérent !

Le chauffage au bois pour l’hiver

Le chauffage au bois pour l’hiver

Winter is coming ! Vous l’avez sûrement remarqué, l’automne est arrivé avec ses pluies et ses baisses de températures. On commence doucement à penser à réchauffer son intérieur avant les premiers gels de l’hiver. Il existe de nombreuses solutions de chauffage, et si on optait pour un chauffage au bois ?

Choisir son chauffage au bois

Il existe différents types de chauffage au bois. Le plus connu est évidemment la cheminée, où l’on distingue deux types : le foyer ouvert, le plus joli mais le moins efficace, et l’insert (ou foyer fermé) dont le rendement est bien meilleur et permet tout de même de profiter du confort d’une cheminée et de ses flammes réconfortantes.

Plus en vogue ces dernières années, le poêle à bois. Véritable élément de décoration, on en trouve aujourd’hui avec de nombreux matériaux, formes et couleurs différentes. Là aussi deux types existent : le poêle à granulés ou à bûches, chacun ayant ses avantages.

chauffage au bois cheminée
Une jolie cheminée design. Source travaux.com

Afin de faire le bon choix, vous devez tout d’abord évaluer vos besoins en chauffage, vos envies en matière de déco et également l’espace dont vous disposez ! Une cheminée s’intègrera bien dans une grande maison, un poêle quant à lui pourra convenir à des espaces plus restreints.

Les atouts du chauffage au bois

Le chauffage au bois a tout d’abord un critère écologique indéniable. En effet, ce type de chauffage n’émet pas de gaz à effet de serre contrairement à la plupart des autres solutions du marché (électrique, gaz, fioul…). Produit dans le cadre d’une gestion durable des forêts, le bois est une énergie renouvelable. Le chauffage au bois n’est cependant pas neutre, il peut émettre certaines particules responsables de la pollution atmosphérique, qui peuvent néanmoins être atténuées par une installation adaptée.

chauffage au bois meuble
Les bûches : un atout déco ! Source notreloft.com

Autre avantage non négligeable, le bois est le combustible le moins cher avec un coût pour les bûches de 4 centimes le kWh et 6 pour les granulés. Souvent issu de productions locales, il est peu couteux et permet donc des économies par rapport aux autres systèmes, le plus cher restant l’électrique (14 centimes le kWh). Seul inconvénient du bois : son stockage ! En effet il faut prévoir de l’espace pour stocker les bûches !

Enfin, l’atout du chauffage au bois que l’on retient essentiellement est l’ambiance chaleureuse. En matière de déco, une cheminée ou un poêle, qu’on le choisisse avec un design traditionnel ou moderne, apporte une plus-value de confort très appréciable en hiver. La vision des flammes dans l’âtre, cette lumière douce… Une véritable ambiance cocooning !

Installation et coût d’un chauffage au bois

Selon le type de chauffage au bois que vous choisirez, l’ampleur des travaux d’installation et leur coût seront assez variables.

La cheminée requiert des travaux assez importants. Il existe deux types de foyer : foyer ouvert ou insert. Bien que séduisant en termes de cocooning, le foyer ouvert est assez peu performant (10% de rendement de la chaleur) et polluant avec la fumée. L’insert a un rendement de 80%. Il faut compter entre 2000 et 7000 € pour son installation selon la performance de l’appareil et sa technologie (à bûches ou granulés) et entre 500 et 1000 € de plus pour son installation.

Le poêle à bois est depuis quelques années un atout déco tendance de l’hiver. Comme précisé précédemment, il y a deux types de poêles à bois : à bûches et à granulés. Quelques soit le type, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt à hauteur de 30% et d’une Prime Energie !

chauffage au bois poêle
Le poêle à bois s’intègre bien dans des décorations modernes ! Source Leroy Merlin

La poêle à bûches est moins couteux étant donné que le combustible est un peu moins cher, mais la manutention et le stockage du bois sont à prendre en compte.

Le poêle à granulés (ou pellets), est automatisé mais n’est donc pas autonome car il est relié au système électrique !

Enfin, le matériau de fabrication fera varier le prix : acier et fonte sont les plus courants, mais on trouve aussi des poêles en céramique, pierre ou faïence.

Voilà de quoi réfléchir avant de décider pour quel type de chauffage au bois vous allez optez cet hiver !

Tiny house : le design en tout petit

Tiny house : le design en tout petit

Vous avez sûrement déjà entendu parler de tiny house, cette petite maison mobile d’une vingtaine de mètres carrés maximum. Depuis quelques années, le phénomène prend de l’ampleur, porté par la vague écologique et la crise financière. Mouvement né aux Etats-Unis, plus qu’une maison, c’est un style de vie qui s’installe peu à peu en Europe.

Tiny house : qu’est-ce-que c’est ?

Une tiny house, littéralement « mini maison », est, comme son nom l’indique, une maison mais avec des caractéristiques spécifiques. Elle comporte bien-sûr des murs, un toit, un sol, et différents espaces : un espace de vie, de cuisine, de nuit, de bains et des rangements.

La différence avec une maison normale ? Sa taille, une tiny house mesure entre 10 et 40 mètres carrés. Cette caractéristique influe directement sur le mode de vie : en effet, la tiny house est conçue pour être fonctionnelle et confortable sans superflu afin de plus profiter de la vie et de l’extérieur !

Autre spécificité de la tiny house : sa mobilité ! Elles ne le sont pas toutes, certaines sont fixes, mais la plupart sont soit transportables soit mobiles. Cette dernière est installée sur une remorque et est ainsi déplaçable à volonté sans l’aide de professionnels.

tiny house bois
Tiny house en bois. Source ecobane.fr

Le choix d’un mode de vie

Au-delà d’une simple habitation, une tiny house rentre dans le cadre d’un mode de vie plutôt écolo. Les mini-maisons sont fabriquées en bois et/ou en matériaux éco-responsables, et respectent des critères environnementaux. Etant donné qu’elles sont plus petites et mobiles, elles ont un faible impact sur l’environnement en termes de fabrication et d’utilisation.

Les tiny houses sont écologiques mais aussi autonomes, elles consomment très peu d’énergie et peuvent même être équipées de panneaux solaires, de système de récupération d’eaux de pluie…

Les adeptes des tiny houses sont globalement à la recherche d’un mode de vie alternatif, qui se rapproche plus de la nature en y passant plus de temps plutôt qu’à l’intérieur d’une maison.

tiny house intérieur
Un intérieur fonctionnel

Une tiny house pour plus de liberté

Fini le superflu, l’essentiel est conservé dans ce petit habitat économique puisqu’il faut compter entre 15 000 et 50 000 € en moyenne pour une tiny house. C’est donc bien moins cher qu’une habitation traditionnelle qui nécessite souvent un endettement sur plusieurs dizaines d’années.

De même, les taxes sur les habitats mobiles sont bien moins importantes que sur les maisons normales. La consommation énergétique aussi diminue avec une tiny house. Cette économie d’argent permet donc de le redistribuer dans d’autres activités !

tiny house baluchon
La tiny house Baluchon

En ce qui concerne la construction, vous pouvez soit faire appel à des spécialistes, soit vous tourner vers l’auto-construction pour encore plus de liberté. Cela coûtera probablement encore moins cher financièrement mais demandera un investissement humain important. Attention tout-de-même à respecter les normes, il faut être un bricoleur aguerri pour se lancer dans un tel projet sur-mesure !

Plus qu’une maison, c’est un véritable mode de vie que véhicule une tiny house. Une tendance importée des Etats-Unis qui ne cesse de séduire en France ! Et vous, vous êtes prêts à passer le cap ?

Hobby farming : une poule dans le jardin

Hobby farming : une poule dans le jardin

Vous connaissez la tendance hobby farming ? Venue tout droit des Etats-Unis, elle peut être traduite par « agriculture de loisirs ». Depuis quelques mois, la nouvelle tendance est d’adopter… une poule ! Le retour aux sources, le potager dans le jardin, les animaux… De plus en plus de citadins, mais aussi de ruraux, succombent.

Hobby farming : pourquoi ?

Majoritairement observé chez les citadins, le hobby farming commence à prendre de l’ampleur dans nos villes. Le jardinage urbain n’est pas une tendance nouvelle, nombreux sont ceux qui cultivent déjà quelques légumes. Cette volonté d’un retour aux sources fait partie de la tendance « slow life », par opposition au « fast living ».

Un désir de renouer avec le rythme de la nature, de bio, de plus sain et de local qui se développe au-delà du végétal. Aujourd’hui la demande se tourne vers l’élevage, avec l’installation de poulailler, de ruche, de clapier… La qualité de l’alimentation mais aussi leur relation à la nature deviennent primordiales pour les citadins.

hobby farming poule
Source photo Los Angeles Time/Ricardo DeArathana

Adopter une poule

Tendance phare du hobby farming, adopter une poule n’a presque que des avantages. Elle répond à ce besoin de renouer avec la nature en développant un lien fort avec l’animal. Une poule peut être autant voire plus affectueuse qu’un animal de compagnie classique comme le chat ou le lapin ! On peut la caresser, la porter, et elle est très joueuse !

La poule peut produire entre 100 et 300 œufs par an selon l’espèce, mais elle ne se contente pas de produire de la nourriture, elle la recycle ! En effet, l’alimentation de la poule se constitue essentiellement de déchets organiques, elle peut ainsi recycler et composter 150 kilos de déchets par an !

hobby farming poule compagnie
Source photo Hobbyfarms.com

Magalli : la société spécialisée

Ca y est ? Vous êtes convaincu ? Vous avez donc décidé de sauter le pas et d’acquérir une poule. Si les grandes enseignes comme Jardiland et Botanic proposent déjà des gallinacés à l’adoption, la société Magalli s’en est fait sa spécialité. Créée en 2014 en Bretagne par 3 associés, la société propose une trentaine d’espèces différentes allant de 20 à 35 €, toute sélectionnées et baguées avec un numéro d’identification unique permettant de suivre son carnet de santé.

hobby farming poule calin
Comment ne pas succomber ? Source photo Pinterest

Sur le site internet, on retrouve aussi tous les éléments indispensables à l’adoption d’une poule (poulailler, aliments, accessoires…). On peut également y consulter des guides, des conseils et un service après-vente de qualité !

Alors, prêts à adopter la tendance hobby farming ?

Mon jardin même en automne

Mon jardin même en automne

Alors que l’été se termine à peine, les arbres prennent doucement leurs belles couleurs automnales. Rassurez, nul besoin de déserter votre jardin. Sachez profiter des ressources de la nature et de la poésie de l’ « été indien ». Je vous propose donc de découvrir quelques exemples de décorations qui vous permettront profiter d’aménager votre jardin et de profiter encore de vos extérieurs et de la douceur de l’automne.

Aménagez et entretenez votre jardin pour l’automne

Vous avez en horreur la boue et n’osez plus mettre les pieds dans votre jardin à la moindre pluie ? Il est donc temps de repenser vos extérieurs pour les rendre plus pratiques et accessibles en tout temps. Seul(e), si vous êtes bricoleur (ou bricoleuse), ou avec l’aide d’un paysagiste, définissez des espaces de circulations qui vous permettront d’arpenter votre jardin sans vous embourber.

automne pot
Source : designmag.fr

Choisissez également des espèces végétales qui permettront à votre jardin de se parer des plus belles couleurs de l’automne. A moins d’être un expert en arbustes et massifs, il pourra être intéressant de vous faire conseiller en jardinerie ou de faire appel aux services d’un professionnel de l’aménagement de jardin pour choisir les arbres et arbustes idéals pour obtenir un jardin esthétique en toute saison, et plus particulièrement à l’automne.

Profitez des ressources de l’automne pour déco de jardin au naturel

Certes, l’automne rime avec le retour de l’humidité et journées plus courtes. Mais ces conditions particulières permettent aux végétaux de perpétuer leur cycle naturel. Que vous ayez ou non la main verte, votre jardin regorge de trésors aux couleurs de l’automne.

En prévision du froid de l’hiver, de nombreux arbres cessent d’irriguer les feuilles en sèves pour se préserver. Celles-ci, vertes jusqu’alors, se colorent de jaune, d’orange, de rouge et finissent par tomber. Voletant au vent, les plus belles feuilles constituent naturellement de superbes éléments de décoration dont les couleurs se marieront parfaitement avec les teintes pommes de pin, fruits et légumes de saison pour des compositions automnales.

deco automne
Source : kadences-deco.fr

De même, si nous ne sommes pas encore à Halloween, il faut bien avouer que les citrouilles et autres potirons ou potimarrons possèdent un charme fou. Il n’est pas nécessaire de leur attribuer un sourire édenté et une mine effrayante pour les transformer en éléments de décoration pour votre jardin, et même pour votre maison.

Enfin, ne vous pressez pas trop pour mettre à l’abri votre salon de jardin. Brasero et plaid vous aideront à profiter encore de votre terrasse avec vos amis malgré l’arrivée des soirées fraîches.

brasero
Source : homeandgardendesignideas.com

Passez un bel automne tout en couleur et poésie, et surtout profitez au maximum de votre jardin !

Tendances chaises et fauteuils de l’automne

Tendances chaises et fauteuils de l’automne

Si la déco passe souvent par de petits accessoires qui viennent agrémenter, twister et donner du cachet et de la personnalité à un intérieur, il ne faut pas négliger le mobilier. Faire le bon choix pour vos meubles d’assise peut tout changer ! Petit décryptage des tendances chaises et fauteuils de l’automne.

Les couleurs tendances : rouge, bleu, kaki

Autrefois jugée trop agressif, il avait fait un retour timide en 2015 sous des nuances terracota, le rouge revient en 2016 en plus assumé. On l’a vu notamment au salon Maison & Objet dans des tons rubis, territe ou même bordeaux. Des variantes plus chaleureuses qui réchauffent et apporte une touche chic à la déco.

tendances chaises et fauteuils indigo
Fauteuil Eno Studio vu à Maison & Objet. Source photo Marie-Claire Maison

Autres couleurs croisées au salon et souvent sur les fauteuils notamment : le bleu indigo et le kaki. Le bleu, tout comme le rouge, apporte un caractère et de l’élégance. Le kaki quant à lui se décline en nuance vert-de-gris, saharienne, ou Loden. Sa variante métallique, le bronze, rehausse la déco avec cachet et st moins bling-bling que son cousin le laiton.

Velours, cuir et relief : les matières tendances

Avec une réputation un peu désuète, le velours des années 80 revient en force à l’automne 2016. Il apporte une atmosphère cosy lorsqu’il est utilisé sur les fauteuils ou les coussins. Associé à des couleurs nobles ou chaudes comme celles évoquées juste avant, il apporte une touche chic et douillette à la fois à la déco !

tendances chaises et fauteuils velours
Fauteuil avec empiècements en velours. Source photo Maison-deco

Au milieu des tendances de slow design et matériaux éco-responsables, le cuir garde ses lettres de noblesses. Il n’est désormais plus réservé au gros mobilier comme les canapés et fauteuils massifs, il s’invite sur des fauteuils plus minimalistes, et s’associe par petites touches comme des lanières au design scandinave et ses couleurs pastel. Matériau naturel, tout comme le bois, il amène une ambiance chaleureuse à la déco.

Fini le lisse ! Le design est en pleine recherche de volumes ! Les chaises transparentes en plexi de la saison passée laissent place à des tendances chaises et fauteuils découpés avec la tendance filaire. L’automne 2016 voit les matières se densifier, la corde, le plissé, les laines épaisses viennent habiller les chaises et fauteuils.

tendances chaises et fauteuils relief
Le relief s’invite sur les chaises et la table. Source photo Marie-Claire Maison

Occuper l’espace correctement

Si l’on voit souvent du mobilier qui nous fait rêver, il ne s’accorde pas toujours aux volumes de nos intérieurs. Il faut faire attention à acquérir des meubles qui correspondent à l’espace disponible ou non !

Un petit appartement ou studio aura par exemple du mal à accueillir un fauteuil massif, tout confortable qu’il soit ! Miser plutôt sur des tabourets design, facilement empilables, ou à ranger sous la table, ou bien des chaises pliantes qui s’effaceront facilement de l’espace de vie si besoin. A l’inverse, de grands volumes devront être bien occupés, sans pour autant être surchargés et donner une impression d’inutilité !

Enfin, les petits détails pourront finaliser la déco de vos meubles, un plaid, une peau de mouton, des coussins bien choisis ou même un tapis dépareillé ou assorti feront ressortir vos meubles !

Matériaux éco-responsables : la tendance déco

Matériaux éco-responsables : la tendance déco

Ce mois-ci a eu lieu l’édition semestrielle du très célèbre salon Maison & Objet à Villepinte. Je m’y étais rendu en Janvier 2015 et je vous avais raconté mon expérience sur le blog. Je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre cette fois-ci, mais grâce à internet et à la blogosphère j’en ai eu un aperçu alléchant ! Je retiendrais donc la tendance déco green, ou éco-responsable.

Le liège : matériau éco-responsable tendance cet hiver

Parmi les matériaux nobles et stars de cette saison comme le marbre et le cuir, d’autres moins coûteux pour nos porte-monnaie et l’environnement tirent leur épingle du jeu, notamment le liège. Oui oui vous avez bien lu, le liège, ce matériau que l’on utilise pour boucher les bouteilles ou épingler ses post-its au mur. Ce matériau investi donc nos intérieurs et nous prouve que faire rimer écologique et esthétique est possible !

matériau eco-responsable liège linadura
Meuble d’appoint avec détails en liège Linadura

Autrefois utilisé pour ses qualités d’isolation, le liège qui est principalement extrait de l’écorce du chêne-liège fait son entrée dans le monde de la déco. Résistant et chaleureux, il rappelle parfois le bois mais apporte sa propre touche d’originalité. De nombreux designers ont déjà intégré le liège à leurs créations. Intégré à des matériaux métalliques, des compositions épurées ou géométriques, il sait s’adapter à n’importe quelle décoration.

luminaire suspension liège matériau éco-responsable
Suspension en liège Lars Beller Fjetland

Le contreplaqué revient en force

J’ai récemment pu lire plusieurs articles qui parlaient du contreplaqué. Matériau un brin moins écologique mais économique, il refait surface sous le nom de « plywood » après avoir subi pendant longtemps la réputation de matériau « cheap » et de mauvaise qualité. Il en existe 2 sortes : le prédéfini et le multipli. Pour les novices, le contreplaqué est un assemblage de plusieurs fines plaques de bois qui forment un panneau.

matériau éco-responsable contreplaqué design
L’Hôtel Henriette et sa déco en contreplaqué. Crédit photo Côté Maison

Il peut être fabriqué à partir de différents bois, revêtir plusieurs aspects (lisse, teinté, vernis, brut…) et n’importe quelle couleur. Le contreplaqué est beaucoup plus maniable que le bois plein pour bricoler chez soi, il peut être 100% écologique, résistant et surtout beaucoup moins cher ! Les designers d’aujourd’hui l’utilisent dans la tendance scandinave ou des années 50, où il était très à la mode. N’hésitez pas à vous adresser à un spécialiste pour être sûr d’acquérir de la qualité.

Maison & Objet 2016 : la tendance écologique

Comme je vous l’ai dit, je n’ai pas pu m’y rendre. Cependant, au travers de mes navigations, j’ai pu constater que les créateurs sont de plus en plus sensibles à l’écologie. L’utilisation de matériaux éco-responsables, green ou recyclés a désormais une belle place dans le monde de la décoration. Certains designers font même le pari de créer uniquement en suivant cette tendance. La mouvance slow-life intègre peu à peu l’univers du design et c’est une très bonne nouvelle ! Vous pouvez retrouver l’article très bien illustré d’Amélie sur son blog l’Atelier Azimuté qui nous a concocté une sélection de ses plus belles trouvailles écologiques et éthiques !

Dites-moi si vous adhérer à ces nouvelles tendances déco ! Que ce soit par conscience écologique, nécessité budgétaire ou simplement par envie, sautez le pas !

Bien s’organiser pour réussir sa rentrée

Bien s’organiser pour réussir sa rentrée

C’est parti ! La rentrée est arrivée il y a déjà quelques jours et pour la plupart d’entre nous, le défi c’est l’organisation ! Que vous soyez étudiant, dans la vie active, avec ou sans enfants, cette période de l’année est souvent synonyme de changements. Après le coup de feu de la première semaine, si vous êtes submergé, pas de panique ! Je vais vous donner quelques petits conseils pour réussir sa rentrée.

L’organiseur de bureau : l’allié pour réussir sa rentrée !

A la rentrée, on a plein de démarches administratives, de papiers à remplir, de fournitures à acheter… Et tout s’accumule en vrac sur la table du salon ou le bureau ! Une solution à la fois pratique et design est l’organiseur de bureau. Vous pouvez garder la version classique, mais cette année, sa version la plus tendance est murale et permet aussi de gagner de l’espace sur le bureau ! Vous pouvez en trouver directement en magasin, en voici quelques-uns :

 

organiseur de bureau design bois
Source photo Google Images

 

organiseur de bureau mural ikea
Une idée d’organisation sobre et design

Source de l’image Ikea

Organisateur de bureau Da Wanda
Organisateur de bureau Da Wanda

Source de l’image Da Wanda

Une autre solution, plus personnalisable, est d’en créer un soi-même. De nombreux DIY et tutos sont disponibles sur internet. Vous pouvez choisir vos couleurs, matériaux, la disposition des rangements… Voici mes préférés :

 

organisateur de bureau mural DIY Joli Place
L’organisateur de bureau créé par Joli Place.

Retrouvez le tuto de l’organisateur de bureau mural DIY de Joli Place sur son blog.

 

organisateur de bureau mural DIY Shake My Blog
L’organisateur de bureau mural créé par Shake My Blog, simple et efficace !

Le tuto de ce super organisateur mural est dispo sur Shake My Blog !

 

Bien organiser ses rendez-vous

Autre point qui peut faire perdre du temps : l’organisation des rendez-vous de rentrée ! Entre le médecin, les inscriptions, les portes-ouvertes… On peut vite s’y perdre, oublier un rendez-vous ou en caler deux en même temps par inattention ! Plusieurs solutions pourront s’adapter aux différents profils.

Pour les adeptes des nouvelles technologies, les agendas sur téléphone permettent de créer des rappels et des alertes pour ne plus en oublier ! Vous pouvez même synchroniser plusieurs agendas afin d’être sûr qu’aucun rendez-vous ne viendra se superposer sur un autre. Plus besoin de l’ordinateur, l’agenda est dans votre smartphone et se glisse dans votre poche ou votre sac !

Pour les inconditionnels du papier, les agendas papiers sont disponibles dans de nombreux formats, sobres ou originaux, vous pouvez bien entendu créer le vôtre pour un rendu totalement unique et adapté à vos besoins ! Moins pratique en terme de communication avec les autres membres de la famille, vous pouvez pallier à ce problème en affichant un grand calendrier ou une ardoise dans un lieu de vie. Ces pense-bêtes peuvent même être de véritables atouts déco !

Pensez aussi à vous mettre d’accord avec votre moitié et à vous renseigner sur son emploi du temps afin d’éviter tout problème d’organisation !

Faire le tri pour y voir plus clair

Enfin, le dernier point qui semble indispensable : faire le tri. Et cela ne concerne pas que votre armoire à vêtements ! Vous pouvez faire le tri dans les papiers, le courrier, les fournitures scolaires ou de bureau, et même dans les placards de la cuisine !

Tout d’abord parmi vos vêtements et ceux des enfants. On aime tous démarrer une nouvelle année avec de nouvelles tenues. La perspective de se sentir tout neuf dans son environnement de travail fait du bien au moral. Alors exit les vieux pulls déformés et délavés qu’on ne met plus depuis 4 ans. On fait le tri et on garde ce que l’on aime et porte vraiment, on donne à une association et on remplit avec de nouveaux vêtements !

Côté papiers, on a déjà vu comment s’y retrouver facilement avec l’organiseur de bureau. Mais attention à ne pas surcharger ce dernier ! On prend donc le temps de trier et détruire ou jeter les vieux papiers, on numérise, on classe, on utilise des codes couleurs… On retrouve ainsi plus vite les papiers dont on a vraiment besoin. Pour les fournitures de bureau, on s’organise avant d’aller en racheter afin de savoir de quoi chacun à réellement besoin, on jette les stylos qui ne fonctionnent plus, on fait le point sur les doublons, les cahiers finis ou vierges…

Chaque lieu de la maison est susceptible d’être trié et rangé : les réserves de nourriture, les magazines du salon… Faire le tri est vraiment l’astuce pour une rentrée bien organisée !

Vous voilà paré, réussir sa rentrée en gardant une maison bien rangée et la tête froide est à portée de main !

Ils construisent les maisons de nos rêves d’enfants

Ils construisent les maisons de nos rêves d’enfants

Qui n’a pas rêvé enfant de vivre dans une cabane perchée dans les arbres, dans une maison sous l’océan, dans une tente au milieu des champs… Des créateurs et constructeurs de maisons associent régulièrement leur folie et leur savoir-faire pour réaliser des habitations sur-mesure, farfelues, tout droit sorties de leur imagination. Des maisons atypiques pour les enfants qui restent en nous !

Des maisons « burtonesques »

Maison BurtonTout droit sortie de l’univers de Tim Burton, découvrez des maisons en bois féériques où règles et équerres n’étaient visiblement pas au programme du chantier de construction. A n’en pas douter, Dan Pauly, le concepteur originaire des Etats-Unis, ne peut-être qu’un grand enfant fan des comptes de fée.

Source : http://www.rusticway.com/

 

Vivre comme un Hobbit

Maison HobbitN’avez-vous pas été littéralement séduits par les maisons des Hobbits, ces petits hommes aux grands pieds poilus habitant la Terre du Milieu, ce monde imaginé par JRR Tolkien ? Pour un jeune gallois nommé Simon Dale, nul besoin de faire appel à un constructeur immobilier. Plus que séduit par l’univers de Tolkien, il a décidé d’engager lui-même le chantier de sa maison à la façon de Bilbon et Frodon.

Plus qu’esthétique, cette maison est également écologique, utilisant à profusion le bois, la pierre, la paille, la terre, la chaux… Le tout prolongé par des panneaux solaires, un poêle à bois, des toilettes sèches et des systèmes de récupération d’eau permet d’en faire une maison de rêve auto-suffisante.

Source : http://www.simondale.net/

Comme un poisson dans l’eau

Si Ariel la petite sirène n’a qu’un souhait : quitter l’océan, nous sommes nombreux à rêver de la beauté et de l’immensité des fonds marins. Des architectes ont conçus la maison qui permet de vivre sous l’eau… tout en restant sec !

Maison Ariel

De nombreux projets sont en cours, mais une maison flottante et semi-immergée a déjà vu le jour au large de Dubaï pour la modique somme de … (je préfère taire le prix pour ne pas briser vos rêves).

Source : http://www.thoe.com/

Du projet le plus simple au plus complexe et onéreux, tout architecte ou constructeur doit probablement imaginer un jour réaliser la maison de ses rêves d’enfant. Visiblement certains ont sauté le pas pour notre plus grand bonheur. Et vous, comment imaginiez-vous votre « maison de grand » lorsque vous étiez petit ?